Allons à la chasse aux sorcières sur les croyances sur la PNL !
photo of head bust print artwork

🧐 il est important de dire que la PNL n’est pas ! 

Croyance numéro une : La PNL c’est un ensemble de technique !

Non, ce n’est pas seulement que des techniques ! Dire cela c’est limiter la PNL.

C’est une pratique basée sur l’observation comme je l’ai dit précédemment, c’est un socle, qui est basé sur la curiosité, l’observation, l’apprentissage et l’aventure. 

Sur ce socle il est possible de connecter beaucoup de pratiques, d’approche de processus, de méthodologie.  

Croyance numéro deux : La PNL c’est de la Manipulation !

Ce n’est pas de la manipulation, je vous arrête tout de suite, ce n’est en aucun cas de la manipulation. Il faut bien différencier influence et manipulation. 

La PNL a souffert de beaucoup d’images d’Épinal dans les années 80 dues à une utilisation approximative, la réduisant très souvent à des fins commerciales. Nous avons pu voir durant cette période bon nombre de dérives qui ont transformé la pnl en tout sauf de la pnl. 

La manipulation c’est délibérément d’imposer quelque chose à quelqu’un au détriment de ses propres choix afin de le diriger vers ce que l’on veut sans prendre en compte sa carte du monde de l’autre. 

L’influence est de proposer de nouveaux angles de vues, une manière de voir les choses différemment, mais surtout d’être en accord avec la carte du monde de la personne en face, il y a une intention posée : aide, bienveillance, respect du modèle du monde de la personne, c’est fondamental, c’est la différence qui fait la différence. 

Ce n’est pas de la manipulation, je vous arrête tout de suite, ce n’est en aucun cas de la manipulation. Il faut bien différencier influence et manipulation. 

La PNL a souffert de beaucoup d’images d’Épinal dans les années 80 dues à une utilisation approximative, la réduisant très souvent à des fins commerciales. Nous avons pu voir durant cette période bon nombre de dérives qui ont transformé la pnl en tout sauf de la pnl. 

La manipulation c’est délibérément d’imposer quelque chose à quelqu’un au détriment de ses propres choix afin de le diriger vers ce que l’on veut sans prendre en compte sa carte du monde de l’autre. 

L’influence est de proposer de nouveaux angles de vues, une manière de voir les choses différemment, mais surtout d’être en accord avec la carte du monde de la personne en face, il y a une intention posée : aide, bienveillance, respect du modèle du monde de la personne, c’est fondamental, c’est la différence qui fait la différence. 

Croyance numéro trois : La PNL C’est de la thérapie !

 

Non, la PNL n’est pas une thérapie, quoiqu’elle était extraite depuis le monde de la thérapie dans les années 70 auprès de plusieurs thérapeutes de génies (Milton Erickson, Virginia Satir, et beaucoup d’autres encore) et qu’on puisse accompagner des gens avec la PNL.  

La thérapie n’est qu’une faible partie des nombreuses applications que nous pouvons faire avec la PNL. 

Aujourd’hui la PNL est de plus en plus présente dans le milieu de l’entreprise afin de clarifier les objectifs, de travailler sur la vision, de structurer la communication des personnes afin de faire fonctionner une équipe au sens large du terme tout en respectant l’écologie de chacun. D’améliorer notre communication vis-à-vis de nous même et des autres. Et encore une fois, ce n’est qu’un petit éventail de ce que l’on peut faire avec la PNL.

En conclusion

la PNL est une méta-discipline, qui a pour but l’étude de la structure de l’expérience subjective et de ce qui peut être calculé à partir de cela. 

Voici donc trois points qui illustrent ce que la PNL n’est pas, nous avons donc chassé pas mal de sorcières qui hantaient la vision de la PNL.

Elle est très puissante et redoutablement efficace pour générer des changements durables dans les structures, les entreprises, l’organisation et même l’éducation.

Qu’est-ce qui vous limite aujourd’hui ? En quoi je peux vous aider avec la PNL ?